VANESSA PARÉ

TRAVAIL ET PHILOSOPHIE

J’ai une philosophie qui varie en fonction du type de massage. Pour moi, il n’est pas question de détente ou de thérapeutique, mais plutôt de global ou de spécifique, le tout ajusté en fonction des besoins du client.

SPÉCIFIQUE

Lors d’une séance de massage spécifique, je mélange des techniques sans huile, soit le sportif, la fasciathérapie, le deep tissue et la FST. J’utilise cette variété pour cibler laquelle fonctionne le mieux pour le client qui est devant moi. Je vais masser l’endroit douloureux tout en gardant en tête la globalité de la personne. Par exemple, si je traite une tension à l’épaule droite, je vais faire quelques élongations le long de la colonne vertébrale et regarder l'ensemble de la ceinture scapulaire (zone des épaules). Mon but est de trouver la cause de la douleur.

GLOBAL

Lorsque l’on me demande un massage global, le suédois et le lomi-atsu (surtout la partie lomi) deviennent mes principaux outils. Il y a alors application d’huile durant le soin. Toujours selon les besoins du client, il est possible de faire un peu de spécifique aussi. Par exemple, le client a mal à son épaule droite, mais souhaite quand même recevoir un massage global. Ensemble, nous allons évaluer le temps qu’il désire passer sur sa douleur (15, 20 ou 30 minutes) avant que j’utilise mon huile. En revanche, lorsque le client me mentionne de m’attarder juste un peu sur la zone douloureuse, je vais la travailler avec de l’huile.

CLIENTÈLE

Grâce à ma flexibilité, j’ai une clientèle variée. En massage global, mes clients sont souvent en gestion de stress et sont conscients que leurs tensions découlent de ce fait. En massage spécifique, il s’agit d’athlètes ou de gens actifs qui ont une blessure et souhaitent retourner à leur activité le plus rapidement possible sans aggraver la blessure. Dépendamment de la mobilité et des besoins du client, il est possible que je le traite habillé et/ou seulement en décubitus (couché sur le dos).